ATTENTION / ENCOMBRANTS
19 mars 2018
Appel à candidature
12 avril 2018

Halte au feu !

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit en vertu des dispositions de l’article 84 du règlement sanitaire départemental avec rappel par la circulaire du 18 Novembre 2011.
En cas de non respect, une contravention de 450 € peut être appliquée.

Le feu dans le jardin, c’est interdit !
Depuis le 1er janvier 2014, il est interdit aux particuliers possédant des jardins de brûler les déchets verts à l’air libre.
Cette interdiction a été mise en place en raison de la gêne occasionnée pour le voisinage et des risques d’incendie.
Par ailleurs, la combustion à l’air libre de végétaux émet des polluants, comme les particules fines et des produits toxiques ou cancérigènes (notamment des hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP et des dioxines).
Que dit la loi ?
La réglementation française considère les déchets verts produits par les particuliers comme des déchets ménagers.
Or, il est formellement interdit de brûler ses déchets ménagers à l’air libre.
Dans votre jardin, vous n’avez pas le droit de brûler :
– l’herbe issue de la tonte de pelouse
– les feuilles mortes
– les résidus d’élagage
– les résidus de taille de haies et arbustes
– les résidus de débroussaillage
– les épluchures.
Si vous ne respectez pas cette interdiction, vous encourez une amende pouvant aller jusqu’à 450€ et vos voisins peuvent porter plainte pour nuisances olfactives.
Quelles sont les autres solutions ?
Comme il est interdit de brûler des déchets verts dans son jardin, il faut s’en débarrasser par d’autres moyens :
– soit en les broyant sur place
– soit en les déposant sur des sites dédiés : en déchetterie.
Vous trouverez sur le site ci-dessous les conseils de l’ADEME pour valoriser et recycler vos déchets de cuisine et de jardin, par le compostage et le paillage par exemple.
Plus d’information, visitez le site : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/reduire-dechets/moins-jeter

Comments are closed.